jeudi 10 février 2011

Remèdes Grand-mère pour Abaisser la fièvre


    La fièvre est la montée de la température interne du corps au-dessus de la normale, généralement causée par une réponse immunitaire de l'organisme à une bactérie ou un virus. Souvent, la fièvre est accompagnée de symptômes tels que fatigue, frissons, des frissons, et le manque d'appétit. Dans les cas graves, la fièvre peut provoquer des lésions cérébrales ou la mort, quand il s'élève au-dessus de la température maximale du cerveau ou de l'organisme est capable de gérer.
L'eau potable pour réduire la fièvre, mais il y a aussi d’autres aliments.

a- La perfusion d’achillée mille-feuille pour abaisser la fièvre:
Créer une perfusion en couvrant quelques 20 grammes d'achillée mille-feuille séchée avec un litre d'eau bouillante. Après 4 heures, enlevez la souche de la perfusion.
 Pour les petits enfants, ajoutez l'infusion à un bain tiède.
Pour les enfants plus âgés et les adultes, la perfusion peut être bue comme  du thé.
 Sinon, le thé achillée peut être fait par trempage de 1 à 2 cuillères à café de plante séchée dans une tasse d'eau bouillante. A boire trois fois par jour.

b-  Le thé au gingembre pour abaisser la fièvre :
     Si les sachets de thé avec du citron et le gingembre sont disponibles, suivez les  directions de paquet et boire au besoin, si non vous pouvez faire votre propre thé du gingembre au citron, comme suit :
-Ajoutez, 3 cuillères à café de gingembre frais et laisser infuser dans une tasse d'eau bouillante. Filtrer et ajouter de citron au goût (le miel peut aussi être ajouté pour sa saveur.)
Boire le gingembre et de citron en même temps  provoque la transpiration, ce qui contribue à faire baisser la fièvre.

c-  Boire le maximum d’eau, et faire un bain froid  pour abaisser la fièvre :

mercredi 9 février 2011

Remèdes Grand-Mère Pour Faciliter La Digestion


a- Le thé du gingembre, et de la menthe poivrée, et le miel pour faciliter la digestion :
• Après un grand repas qui pourrait causer une indigestion, faire un thé au gingembre et avec la menthe poivrée. Une façon simple de le faire est de mettre un sachet de thé de menthe poivrée et un sachet de thé de gingembre dans une petite théière, et remplir d'eau bouillante. Laissez le thé infuser pendant 10-15 minutes. Ensuite, ajoutez un peu de miel.
• Détendez-vous et buvez le thé lentement.
• À la rigueur, si vous ne trouvez pas thé à la menthe et au gingembre, vous pouvez aussi boire du soda au gingembre lentement.
b- Le thé, la salade, et l’huile essentielle de fenouil pour faciliter la digestion :
Le fenouil à la capacité de détendre les muscles de l'intestin, facilitant ainsi le dégagement de gaz.
• Faites un thé de fenouil.
• Mangez fenouil cru, en salade, ou ajouter  comme une herbe à un aliment cuit. Le fenouil est souvent ajouté à des plats à base de poisson.
• Prendre des capsules de graines de fenouil, de comprimés, ou des extraits (ceux-ci peuvent être trouvés dans un magasin d'aliments naturels). Suivez les instructions sur le contenant.
• Il est également possible de prendre du fenouil comme une huile essentielle.
c- Quelques légumes, fruits, et plantes à consommer pour faciliter la digestion :

mardi 8 février 2011

Remèdes Grand-Mère Pour Perdre du Poids


a - Le vinaigre de cidre, ou de pommes, le jus de canneberge, ou de pommes pour la perte du poids :
*Ajoutez 2 cuillères à café de  vinaigre de cidre qui n'est pas distillée à l’'eau 3-4 fois par jour avant de manger. 
Vous pouvez ajouter aussi un peu de jus de canneberge ou au jus de pomme. Sérieusement le vinaigre de cidre de pomme est bon pour vous, non seulement pour la perte de poids, mais aussi pour  votre peau. Buvez le vinaigre des  pommes le matin avant de manger quoi-ce-soit, ceci aide  non seulement a faire perdre du poids mais aussi à garder le système immunitaire saint.
b- Acquérir, et préserver une bonne diététique quotidienne pour perdre du poids:
*Juste boire beaucoup d'eau et

Les Recettes Universelles de Grand-Mère


  Depuis des millénaires, et au fil du temps, nos ancêtres, n’ont pas cessé de tester et  de sélectionner les meilleurs herbes, et plantes (apaisantes, calmantes, digestives, curatives, ou amincissantes).Leurs traitements avaient pour objectifs de remédier à des problèmes de santé, ainsi qu’à des problèmes d’alimentation, chose qui a largement inspiré par la suite la médecine moderne, et la pharmacologie, et a donné plus encore, naissance à de nouvelles disciplines  scientifiques de larges domaines, dont la liste dépassera réellement les frontières restreintes qui seront appréhendées dans ce modeste blog. Un sujet, assez intéressant qui illustre un savoir-faire, et une très profonde expérience acquise par nos grands-mères tout au long de leur vie, parfumée de  labeurs, de savoir-faire et  des sacrifices. 
Voici ici entre vos mains, une porte d’entrée qui s’ouvrira pour vous, afin de vous faire bénéficier d’une  panoplie de remèdes et de  recettes, autrefois, pré-mises au point par nos grands-mères.
Ces remèdes, et recettes, se fondaient dans leur totalité sur des pratiques traditionnels (portions, tisanes, bouillons, potages, élixirs, ingrédients secrets, lotions, eau apéritive, vins médicinaux, boissons reconstituantes, jus de légumes et de fruit, etc.)